Agnès Beaumont

 

« Il y a de la chiale dans l’encrier depuis que Jackie est décédée… » A.B.

Parcours professionnel

Attirée par les relations humaines, j’ai d’abord travaillé dans le secteur social et éducatif en tant que Conseillère en Economie Sociale et Familiale, puis de nombreuses années dans la formation professionnelle continue d’adultes – Enseignement Supérieur Bac+3 – par le biais du Centre National l’Enseignement à Distance (CNED).

A partir de l’année 2000, toutes mes missions m’ont permis de développer une approche pédagogique « sur mesure » où je retiens l’importance de la relation humaine. C’est un axe central pour soutenir les étudiants ou les praticiens dans leur choix, leurs efforts, leurs forces, ainsi que leur solitude, leurs peurs, leurs croyances. Au sein de chaque groupe, je privilégie la dynamique de groupe pour :

– susciter l’envie d’écrire

– faciliter la concentration, le recentrage,

– développer la créativité,

– maintenir la conviction des possibles,

– travailler la confiance en soi,

– asseoir un positionnement professionnel éthique,

Formée à la Programmation Neuro-Linguistique, à l’Analyse Transactionnelle, à l’Ecoute Active, à la Communication Consciente (Selon l’approche de Marshall Rosenberg), aux bases de la méthode Gym Brain, je propose des suivis personnalisés et des cours d’approfondissement pour asseoir un positionnement éthique et ouvert.

Par ailleurs, co-auteure de plusieurs ouvrages, je m’inspire des fondements de la pédagogie pour développer la créativité de chacun à mobiliser pour « réussir » son projet professionnel.

Mon parcours m’a amenée à développer des ateliers d’écriture pour la rédaction de mémoires, de dossiers de pratiques professionnelles, de documents professionnels. Je propose une aide à l’analyse, à la synthèse, à la conceptualisation.

Associée au travail de Jackie Labadens et Jenny Hess, en 2014, je m’engage dans l’accompagnement de futurs praticiens en formation pour la rédaction de leur mémoire. Depuis, ayant obtenu la certification de praticienne en gh, je fais le choix de me « mettre au tapis » pour mieux comprendre « comment l’encrage peut faciliter l’ancrage »…

Actuellement, mon approche s’appuie sur la psychologie cognitive positive et de l’accompagnement au changement (en cours de certification CARE – Université de Grenoble). Il m’importe d’apporter des supports ajustés aux spécificités de pratiques professionnelles éducatives et transposables dans la vie de chacun au quotidien.

 

Présentation de l’écriture : « L’encrage peut-il  faciliter le niveau d’ancrage ? » 

Dans le contexte de la formation de praticiens en gh, l’écriture vient souvent rendre compte d’un ressenti, d’une sensation, d’un trouble, d’un passage « mis au jour » lors de prise de repères ou de mouvements.

Je propose de vivre l’approche complémentaire de ce qui est apporté par l’expérience du mouvement avec celle de la mise en mots.

De même qu’une mise en  mouvement ouvre des possibles, une mise en  mots crée de l’inattendu. Les mots trouvent leur chemin à partir de ce qui est là. Parfois avec hésitation. Parfois avec fluidité.

Pour mieux comprendre le choix d’associer pratique de la gh, ancrage et encrage, nous découvrons comment l’écriture permet d’aller là où le corps s’équilibre… sur la pointe des mots.